TESTS ET BILANS PSYCHOLOGIQUES


Le bilan psychologique est une évaluation du fonctionnement de l’enfant et de l’adolescent autant intellectuel qu’affectif à un instant de son développement.
Il se présente comme une photographie à un moment donné, des capacités cognitives et du fonctionnement psychique de l’enfant.

Il se constitue de deux parties qui évaluent deux aspects différents de la personnalité mais qui dépendent étroitement l’un de l’autre :


- Un bilan cognitif :

Il permet de comprendre le fonctionnement mental de l’enfant, d’apprécier son développement cognitif et de saisir ses stratégies préférentielles de raisonnement.
Le test utilisé est choisi en fonction des difficultés et de l’âge. La correction des tests d’intelligence débouche sur le calcul d’un quotient intellectuel (QI ) qui permet de situer l’enfant par rapport à la moyenne d’une population référence du même âge.


- Un bilan de personnalité:

Le bilan de personnalité évalue les processus affectifs sous-jacents de la personnalité. Il comprend un test projectif adapté à l’âge de l’enfant auquel s’ajoute un test de dessin, ou une autre épreuve.



Principaux tests utilisés :

- Test d'Efficience Intellectuelle (QI):

Echelle d’intelligence de Wechsler

*WPPSI III (3-6 ans)
*WISC IV (7-16 ans)
*WAIS IV (16 ans à adulte)


Au-delà de la "mesure" de l’intelligence, le test d'efficience intellectuel permet de définir le profil psychologique de l'enfant, mettant en avant ses atouts, ainsi que ses difficultés dans différents domaines.
 

 - Tests Projectifs et de Personnalité:(à partir de 3 ans jusqu'à l’âge adulte )

* Test de RORSCHACH :

Grand classique de l’étude de la dynamique psychique. C’est le plus utilisé et connu des tests projectifs. Il permet de mettre en évidence les mécanismes de défense, l’adaptation à la réalité et de dégager la dynamique affective de l’enfant.

* Le TAT (Thematic Apperception Test) de H. A. Murray et L. Bellak :
C'est l’un des dix tests les plus utilisés au monde. Test projectif, particulièrement utile dans toute étude approfondie de la personnalité des adolescents et des adultes, le TAT, par sa structure, propose un accès direct à la compréhension du déterminisme psychologique d’un sujet donné, en éclairant les différents aspects de l’organisation psychique individuelle.


* Le CAT (Test d’Aperception pour Enfants de 3 à 10 ans) est une épreuve constituée d'une série de 10 planches, basée sur le principe du TAT, mais mettant en scène des animaux auxquels les enfants s'identifient plus facilement qu'à des personnes

* Le test de "Patte noire" :
C'est un test projectif dont les situations stimulus sont des scènes animales où l'enfant se projette très facilement. Le test se présente sous la forme de 19 planches de dessins évoquant des scènes dont le héros est un petit cochon.


Les tests projectifs permettent de mieux comprendre les structures psychiques de l’enfant, et de mieux appréhender sa personnalité profonde. En cernant le mode de fonctionnement psychique individuel dans sa dynamique et/ou ses altérations, ils favorisent la compréhension des difficultés existants sur le plan intellectuel ou cognitif.



Le bilan psychologique s'organise en plusieurs étapes :


- Un premier rendez-vous conjointement entre l’enfant, les parents et le psychologue, permet d’approfondir la demande de bilan. Le psychologue profite de cet entretien, pour expliquer en détail les procédures de passation de test, ainsi que la finalité de ces rendez-vous, en se référençant aux diverses théories et pratiques associées.
Cette rencontre constitue un moment d’échange d’informations entre l’enfant, ses parents et le psychologue. Il permet ainsi de déterminer la meilleure méthode à utiliser en fonction des problématiques évoquées.

- La passation de test s’effectue en plusieurs séances dans les jours suivants, afin de permettre à l’enfant d’intégrer les informations transmises lors du rendez-vous précédent. Le psychologue effectue cette passation seul avec lui.


- Le dépouillage des données chiffrées, l’interprétation et l’analyse détaillée de ces données par le psychologue et l’élaboration d’un compte-rendu écrit et détaillé.

- Un entretien de restitution, en présence de tous les interlocuteurs (enfant, parents et psychologue) : une restitution écrite et orale des résultats, commentaires et conclusions élaborés par le psychologue d’après les résultats du bilan effectué.
Cet entretien constitue un lieu d’échange interactif avec tous les intervenants et aboutit à une synthèse et des perspectives d’avenir au-delà du bilan.
L’objectif étant qu’à la fin du bilan, les parents ou patients, puissent repartir avec des éléments de réponse concrets, de réflexion et des pistes de suivi pour une éventuelle suite psychologique associée.
Des propositions de prises en charges adaptées à l'enfant sont proposées : il peut s’agir de tests complémentaires et précis pour affiner le bilan, d’une remédiation cognitive, de séances de psychopédagogie, d’un suivi thérapeutique individuel, d’une orientation vers d’autres spécialistes…
De même, le psychologue demeure toujours à la disposition des divers interlocuteurs (famille, école, autres professionnels médicaux ou paramédicaux) en cas de besoin et avec l’accord des parents.


Le bilan psychologique n’est pas un acte anodin, il engage l’enfant dans l’intimité de sa personne, dans son orientation scolaire, dans son avenir. Il s’inscrit dans une relation d’aide et doit, par la perception fine qu’il permet d’établir du fonctionnement mental de l’enfant, ouvrir des perspectives optimales quant au développement global de l’enfant.